Une vie après la mort (2013)


Title: Une vie après la mort
Photographer(s): Georges Senga
Designer(s): Unknown
Writer(s): Marie-Aude Delafoy and Georges Senga
Publisher: Editions du Garages Dialogues, Lubumbashi 2013
Pages: 28
Language: French
ISBN: –
Dimensions: 21 x 14 cm
Country: Democratic Republic of Congo

2 thoughts on “Une vie après la mort (2013)

  1. From the artist’s website:
    Une vie après la mort, est une réponse à plusieurs questions.Comment une idéologie individuelle peut influencer une mémoire collective, et sur la question du temps. Qu’aurait vécu l’icône de l’indépendance en R.D.Congo Patrice Emery Lumumba.Ma question est :

    Que serait devenu P. Lumumba à nos jours s’il n’était pas mort en 1961 ?
    Cela me renvoi a deux sous questions :
    – serait-il devenu riche, populaire, respecter et continuant a défendre les injustices qui s’est passe en Afrique ?
    – où riche, corrompu comme la plus part que l’on voit aujourd’hui dans nos pays ;
    Ces point mes ramènent a voir la mémoire de la vie de Lumumba sur les peuples Congolais qui s’est limite à la journée du 17 Janvier, pour commémorer l’héro national, et après c’est au oubliettes.

    J’ai commencé a faire des interviews dans ma ville de Lubumbashi 51 ans après, s’il rester encore l’influence des idées ou de la personne de Lumumba sur la population, a ma grande surprise, le temps s’est limité à tous ces qu’on apprend a l’école primaire comme petite histoire du pays.
    Pendant deux mois j’ai cherché, jusqu’à trouver un monsieur par surprise, qui s’est faisait coiffer et habillait comme Lumumba, pour moi cela était une bonne occasion de faire un travail fiction qui pouvait me ramener P. Lumumba en 2012, j’ai commencé par faire des interviews avec le monsieur qui s ‘appelle Kayembe Lubamba kilobo, en profondeur l’idée de la fiction commencer à s’échapper de moi, parce que j’ai découvert une histoire et un fantôme dans la vie de Kilobo, qui me renvoyer directement à celle de Lumumba.

    A vrais dire, deux vie similaire à des diffèrent niveaux, donc l’une de vie pour la politique et le pays, l’autre vie pour la familles. Il a commencer tous jeune, lui qui est du Katanga, province rival a l’époque juste après l’indépendance du Congo de la province de Kisangani et Kinshasa ou résidé P.Lumumba, en adoptant la même représentation physique dans tous ce désordre des sécessionnistes et l’idée de l unité africaine qu’avait son idole.

    Mise à part la représentation physique, Kayembe Kilobo retrace sont temps, ces expériences vécues et ces positions vis-à-vis de l’injustice, car il a essayé de faire la politique à un niveau communal, il s’est fait arrêter pour des raisons de mésententes, après beaucoup d’échecs il doit survivre en faisant le chant après accompagner d’une carrière d’anciens enseignants.
    Mais photos de 14 diptyques, mais en parallèle la vie de Lumumba avant 1961 pour le pays et celle de kilobo à nos jours pour sa famille dans les mêmes ambitions mais diffèrent contexte.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s